Lors de notre traversée du Chili du nord au sud, nous avons fait étape dans la très écolo « cabrería » Nonna Rosa d’Olmué, près de Valparaíso. Mais qu’est-ce que vous êtes allés f*** dans un élevage de chèvres perdu au milieu du Chili, nous direz-vous ? Et bien, nous sommes allés rendre visite à Nathalie, une consœur globe-trotteuse rencontrée quelques semaines plus tôt en Bolivie, qui y a passé trois semaines de bénévolat. Après une visite en bonne et due forme, nous avons mis la main à la pâte !

DSCN6635.jpg

Alors que l’activité principale de la ferme est la production de fromage de chèvre, on y trouve également un poulailler (l’une des activités préférées de Nathalie : la récolte des œufs « c’est Pâques tous les jours ! ») des sangliers, des lapins et même un lama ! Ils sont aussi en train de construire un « quincho » (propre au Chili et à l’Argentine, le « quincho » est une dépendance de la maison, couverte ou non, dans laquelle famille et amis se réunissent pour cuisiner et manger) à base de glaise et de récupération de bouteilles en verre afin d’accueillir des visiteurs de manière conviviale et de leur préparer le fameux « cordero asado » (agneau à la broche).
Ici, rien ne se perd, tout se transforme ! Des toilettes sèches sont à votre disposition, et une manière de contribuer à l’épanouissement de cette charmante ferme est d’y faire vos besoins qui seront ensuite redéposés au pied des jeunes plantations ! Les excréments de chèvres sont évidemment réutilisés de la même façon, mais pour se faire, il faut s’armer d’un râteau, d’une pelle et d’une brouette… Alors c’est parti pour trois bonnes heures de nettoyage !

DSCN6649.jpg   DSCN6657.jpg